Déclaration d’impôt en retard : que risquez-vous ?

déclaration d'impôts

Déclaration d’impôt :

Le moment est venu de faire sa déclaration d’impôts. Mais quelles sont les conséquences si vous êtes en retard ? Tout ce que vous devez savoir se trouve dans cet article.

Rentrer votre déclaration en retard ? Mieux vaut éviter

Vous avez du retard pour votre déclaration d’impôt ? Vous risquez alors une forte amende. Veillez à rentrer votre déclaration à temps via Tax-on-web.

Que se passe-t-il si votre déclaration d’impôt n’est pas rentrée à temps ?

Si vous avez du retard, vous recevez d’office une amende allant de 50 (si c’est la première fois) à 1.250 euros. Le fisc applique une tolérance zéro, mais envoie quand même un premier courrier de rappel. Cette lettre vous informe que le délai peut généralement être prolongé jusqu’octobre ou novembre. Vous persistez à ne pas y donner suite ? Vous risquez alors d’autres mesures :

  • Taxation d’office : le fisc calcule lui-même vos impôts sur la base des informations qu’il connaît ou suppose. Si des éléments sont selon vous erronés, vous devrez en apporter la preuve.
  • Accroissement d’impôt : la hausse peut aller de 10 % à 200 %. Le pourcentage précis dépend des circonstances entourant l’absence ou le retard dans la déclaration.

Dans certains cas, des sanctions pénales sont également applicables.

Que pouvez-vous faire si vous avez du retard ?

Vous pouvez peut-être encore sauver la situation en faisant compléter votre déclaration par un comptable agréé. Vous devrez payer le comptable, mais éviterez une amende ou un accroissement d’impôt.

Que se passe-t-il si votre déclaration n’est pas correcte ?

Si votre déclaration n’est pas correcte ou complète, vous risquez également une amende allant jusqu’à 1.250 euros et un accroissement d’impôt jusqu’à 200 %.

Notre conseil : Le prêt à tempérament préféré des belges

(18, 1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *